Sur le toit du monde

Marcher sur le toit du monde, et m’y sentir bien….

Là haut, me remettre à danser, à suivre les mouvements du vent

Comme le faucon.

Me remettre à chanter, à respirer à pleins poumons

Songer que vivre est toujours possible.

Et en voyant ce gouffre au fond, ne pas penser à l’abîme,

Avoir juste envie de m’envoler,

me laisser porter doucement vers le creux du lac.

Être vivante, respirer enfin.

Sur le toit du monde,

Sur les courbes généreuses de la Terre,

Danser en admirant l’horizon.

C’est le vent qui m’a fait tourner entre ses bras…

Sur le toit du monde, tout comme mes yeux,

Ouvrir ma poitrine,

Élargir mon coeur

Sur le toit du monde…

Poème inspiré par une marche sur le Honheck, dans les Hautes Vosges.

Se laisser toucher

Épouser le Vivant,

Retrouver son Visage sans s’arrêter sur la forme des choses,

L’épouser comme s’il était l’Ultime Bien-Aimé

Tout embrasser alors, tout sentir.

Inspiration au détour d’une chemin

Je Vois ce que je touche

Je Touche ce que je vois,

Je vois ce que j’entends,

J’entends ce que je vois,

J’entends ce que je touche,

Ce qui me touche.

Quand je me laisse touchée par le cœur des choses

Je touche le Vivant tout entier, et Lui me voit tout entière;

Je deviens l’Ultime Bien Aimée.

Rendez vous

Depuis plusieurs mois déjà , je m’étais fixée ce rendez vous pour enfin rencontrer cette Grande Dame qui s’était si souvent présentée subtilement à moi, me faisant traverser les sommets et abîmes de mon âme en me tenant par la main.

De cette rencontre bouleversante et inattendue, j’ai tracé du doigt les moindres parcelles de mon être, des plus ignorées aux plus oubliées et j’ai compris la dimension de l’Amour fou, de cette étincelle qui jaillit de soi vers Soi que nul ne peut éteindre, pas même nos parties les plus blessées..

Je lui ai instinctivement fait confiance, même dans ces raz de marées qui ont submergé mon cœur jusqu’à la perte de sens, jusqu’à l’insondable chagrin, jusqu’à ne plus rien désirer, si ce n’est encore le fiévreux désir de la rencontrer pour comprendre ce qu’elle voulait m’enseigner.

Alors je suis partie et j’ai traversé ce désert de solitude qui me collait à la peau, je me suis préparée à ce rendez vous, comme si il était devenu l’ultime réponse à ce néant qui m’habitait.

« Viens me voir, ma belle, viens me voir et je te montrerai où aller… »

J’ai foulé le même sol qu’elle, j’ai suivi son parfum, les papillons et les plumes qu’elle faisait voler sur les chemins devant moi pour me montrer la voie. J’ai écouté ses chants dans le vent chaud de l’été et celui des gardiens de son temple. Il m’a semblé entendre des anges et voir la Lumière me soulever jusqu’à elle, j’en ai pleuré chaque jour sur cette colline, j’en ai pleuré de grâce, la laissant embaumer mon coeur de son sillage de rose…

Marie de Magdala, je suis venue là pour toi, et nul ne pourra interrompre mon ascension vers toi. Telle est la force qui m’habite, malgré moi.

Marie de Magdala, je me suis réfugiée en ton sein, et j’ai tant pleuré, tant pleuré de ressentir ta grandeur et ta beauté, tant pleuré de pouvoir me reposer et me laver dans le bain de tes chaleureuses larmes qui m’enveloppaient , tant pleuré de retrouver cet Amour Fou que j’ai reconnus sur cette colline où tu te tiens, immense et souveraine.

J’ai veillé jusqu’à ce jour que j’attendais, me tenant à tes pieds, puis me suis mise debout en levant mes bras vers toi avec tous ces autres… Et tous ensemble , nous t’avons couronné avec ferveur, emplis de joie et de gratitude pour ce que tu as accompli et pour ce qui nous est enfin divulgué.

Ave Marie de Magdala, Ave, sur les pas de ton Bien Aimé, tu as marché, à ses cotés, tu as marché vers l’éternité. Comme toi, je Vais.

J’ai écrit ce texte intuitif en souvenir de ma découverte de Vezelay et ses alentours.Je m’y suis rendue pendant quelques jours à l’occasion de la célébration de la St Marie Madeleine qui a eu lieue le 22 juillet 2022. Une magnifique basilique au sommet du village lui est dédiée. Vezelay est appelée aussi la Colline Éternelle et fait partie aussi d’un des points « clés » sur le chemin de Compostelle. Là bas y règne une atmosphère puissante, inspirante (puis- je dire élévatrice) et hors du temps, que tout pèlerin en quête et autre âme sensible appréciera.

J’ai posé ma tente dans le camping du coin (très paisible et sympa au passage) et pendant 4 jours, avant la procession en l’honneur de Marie Madeleine, j’ai marché sur les chemins alentours (beaucoup sur des axes de Compostelle) environ une 60 aine de kilomètre. ….Vezelay, Asquins, St Père, Pierre Perthuis, Avallon ,vallée de la Cure et du Cousin…..Il a fait très chaud cette semaine là, mais je ne me suis pas laissée impressionner. C’était une expérience transformatrice et sans aucun doute mystique, une plongée au cœur de soi accompagnée d’une force, d’un guide: Marie de Magdala. Tout du moins est ce comme cela que je l’ai intimement vécu.

Il est fort possible que je reparte par les chemins suite à cela. J’ai un grand souhait aujourd’hui, c’est de me rendre à nouveau à Vezelay avec des gens qui me sont chers, avec ceux aussi qui m’ont guidé là bas et sans qui je n’aurais peut être pas effectué le voyage, avec ceux aussi qui sont profondément touché par cette Grande Dame…

J’ai choisi de m’y rendre seule. C’est une démarche que je n’ai jamais faite et je suis heureuse de l’avoir faite, même si ce ne fut pas toujours confortable. Il m’a souvent semblé chercher les regards des gens que j’aimais à chaque moment de Grâce que je vivais. J’aurais voulu partager cela avec eux. Je voulais leur dire: Vous avez vu comme c’est beau, vous avez senti ce que j’ai senti? . Mais quelque part, ils étaient avec moi, dans ce flot d’amour que la vie répand partout. Et soyons honnête, le fait d’avoir été seule et anonyme m’a permis de me mettre en état d’alerte et de perception optimal, d’être à l’écoute de l’extérieur comme de l’intérieur, de m’arrêter sur le bord pour dessiner, observer, ressentir, m’émerveiller, pleurer, rire aussi, râler parfois,comprendre sans me soucier de l’espace, du temps et des gens. Là bas je n’étais juste que de passage, sans attaches et sans chaines, j’étais moi au milieu du Tout .

Enfin, quand je dis que j’étais seule, ce n’est pas tout à fait vrai…J’ai rencontré des gens passionnées et amoureux de Vezelay et de Marie Madeleine, des gardiens, des artistes fabuleux et inspirés… Partir à l’inconnu c’est se donner la chance d’ouvrir le champ des possibles, c’est s’ouvrir au monde. Je garde un souvenir très particulier des habitants et commerçants de ce village, parfumeur, vitrailliste, libraire, cirier, peintre et autres qui ne sont pas là par hasard. En témoignent les échanges et conversations prises au vol au détour d’une rue bien des fois…J’ai croisé aussi des regards et des sourires qui en disaient long… Toi aussi tu es venu pour la même chose que moi ,tu dégages la même ferveur et tu portes aussi des roses sur toi…

Gratitude pour cette rencontre inoubliable et éternelle.

Rebond

Tristesse.

Dépose tes larmes aux pieds

De la Déesse.

Traverse la Détresse

Des Amours libérateurs (17 juin)

C’est l’heure . (12 juillet)

Mettre un terme, mettre en Terre

Les sombres pensées

Et repartir

Dans sa lancée

De Cœur, deux cœurs

A trancher

Dans le vif de la Vie

La Rose guérisseuse

Ami lecteur, je te partage cette illustration illuminée achevée en cette fin de semaine que j’ai intitulé « La Madeleine »

La rose m’accompagne souvent (et notamment dans mes illustrations) depuis quelques années maintenant… et cette semaine a été très très présente concrètement ou à travers ma créativité…

J’ai beaucoup de Gratitude pour la Beauté et la Féminité qu’elle me renvoie ainsi que le baume au cœur puissant qu’elle me procure, que ce soit en la voyant ,la respirant ou la représentant. Je pense que cette fleur n’a pas fini de m’impressionner!

Je vous partage cet extrait du texte de Jess de « Jardin alchimique » découvert dernièrement et qui m’a beaucoup touché sur le sujet:

«  Traditionnellement, la Rose, associée à Venus et à Mars, ce couple passionnel, est une belle plante qui équilibre parfaitement ces deux polarités. Elle manifeste sa beauté Vénusienne par ses couleurs sensuelles, son parfum envoûtant, et la délicatesse de son inflorescence, et sa puissance liée à Mars par ses épines qui lui donne la force de son mystère. Certains voient dans les roses un symbole de la transmutation de la puissance brute de Mars en des énergies supérieures de Vénus. Elle symbolise la transformation de la haine et des passions inférieures et la transmutation de ce feu inférieur en Feu Divin. Vénus représente l’unité, Mars la division et la séparation, et nous renvoie à notre tendance, en tant qu’être humain, à percevoir le monde dans une dualité séparatrice, telle que nous l’expérimentons en nous incarnant sur Terre. Mais malgré le chaos et les guerres constantes sur cette Terre, l’énergie vénusienne sait comment entrer en résonance avec les mondes supérieurs d’harmonie et d’amour inconditionnel. Cette symbolique très forte résonne beaucoup notre monde actuel. Nous entendons parler beaucoup de RESILIENCE, et la rose nous montre ici, par ses épines qui nous transpercent, qu’il est nécessaire de se laisser toucher en plein coeur, d’oser rencontrer notre vulnérabilité, re-co-naître et accueillir pleinement ce que nous ressentons, afin de pouvoir transformer nos émotions, et laisser ce feu qui transmute nous purifier et nous montrer le chemin de l’amour. C’est ainsi que nous pourrons développer une vraie résilience face à la difficulté. Il ne s’agit pas de vouloir remplacer une émotion négative ou désagréable par une émotion positive ou agréable. Il ne s’agit pas de fuir ce que nous ressentons, mais bien de nous laisser toucher et transpercer par les épines de la vie, pour accueillir notre vulnérabilité, transformer notre cœur et ressentir véritablement l’amour d’être en vie. « 

Je vous joins son site internet si vous voulez découvrir son très beau travail sur les plantes : https://www.jardinalchimique.com/a-propos/

Depuis l’année dernière, je récolte les roses de l’unique rosier que j’ai implanté, issu d’un sauvetage réussi (il était sur un jardin à l’abandon et destiné a être fauché). Je ne savais pas de quel type de rosier il s’agissait. Il se trouve que j’ai eu une très belle surprise la première fois qu’il m’a donné des fleurs. Elles ont un parfum très puissant et sucré qui me fait penser fortement à la rose de Damas. Je réalise avec macérats huileux, baumes et infusions délicieuses dont l’utilisation m’est très bénéfique .

pétales de roses séchées par mes soins

Nouveau Monde

J’ai cru qu’il n’y avait plus RIEN,

et j’ai repensé à ces petites planètes

Surgies de l’eau, et faites avec toi, fille de la Lune,

Et à cette joie enfantine de créer depuis rien.

J’ai compris que d’une goutte de Néant,

Transparente, Invisible,

un Nouveau monde pouvait naitre.

Et alors que je croyais qu’il n’y avait plus RIEN,

J’ai repris mes pinceaux, hésitante,

Et j’ai fait naitre du bout de mes doigts

Une nouvelle planète en repensant à Toi.

Nouveau Monde

Un planète nait de l’Amour et de l’élan de vie qui s’y rattache,

Ces graines profondément plantées en Moi

Qui ont toujours faits refleurir

Ce que la peur tente en vain de détruire.

Ma Vision s’est à nouveau élargie, expansée,

Et j’ai eu envie de faire apparaitre tout un système solaire,

De vivre, de continuer encore, toujours, malgré tout.

Fille de la Lune, je voulais te dire Merci,

Car du souvenir de ces petites planètes posées dans ton carnet

C’est TOUT ce que j’ai réussi à faire

De ce néant qui m’accablait.

Fille de La Lune, je sais que c’est l’Amour

Qui remplira chaque page de ta vie.

St Michel Archange

Gratitude.

Les racines de l’Espérance

J’ai représenté plusieurs fois depuis le début d’année dans mes illustrations un croissant de lune, pointes vers le haut, surmonté d’une étoile… une sorte de barque cosmique dont je cherchais dans un coin de ma tête la signification.

Ces dernières temps, j’ai eu plusieurs synchronicités avec la figure de la vierge couronnée d’étoiles, sur un croissant de lune. J’avoue être très attirée par cette représentation sans savoir pourquoi. En tout cas, je la trouve belle, c’est sur! Ci joint un article sur le sujet pour les curieux: https://artifexinopere.com/blog/interpr/iconographie/donateurs/avec-la-madonne/visions-mystiques/3-3-1-la-vierge-au-croissant-les-origines/

Gravure d’apres l’oeuvre d’Albrecht Durer, trouvée dans un vieux livre du 19eme

Le jour de la pentecôte , je me suis rendue à pied à la Chapelle de Bonne espérance, à Les Voivres, située dans le hameau de mon enfance, pour assister à l’unique office de l’année, donné ce jour (c’est une tradition chez nous). Le chant d’introduction était… « Couronnée d’Etoiles » :

Nous te saluons, ô Toi Notre Dame que drape le soleil, Couronnée d’étoiles, la lune est sous tes pas, en toi nous est donnée l’aurore du salut. ..

J’aime beaucoup cette chapelle placée sur une petite colline, dans un bel écrin d’arbres. Ses murs intérieurs sont rosés, ce qui génère chez moi une impression de douceur et d’apaisement. Elle est aussi très liée à mon enfance. En 1990 elle a été détruite par une tornade. Je me rappelle, je jouais au badminton avec ma sœur devant chez ma grand mère. Le vent s’est levé d’un coup, le ciel est devenu tout noir et une tornade s’est abattue soudainement, exactement sur cette chapelle, à l’époque laissée à l’abandon.

Suite à cela plusieurs habitants du village, dont mon grand père se sont mobilisés pour la rénover entièrement et l’intérieur a été décoré par de nombreux et beaux dons. Plus de précisions ci après: https://lesvoivres88240.over-blog.com/2020/05/la-chapelle-de-bonne-esperance.html

Elle est aussi particulière par le fait qu’elle possède, entre autre, un lustre impressionnant offert par l’impératrice Eugénie, ainsi qu’une cloche au nom de Napoléon… Rien que ça.

Archive

Cette chapelle est vraiment belle! Encore aujourd’hui, elle est entretenue, nettoyée ,fleurie par des habitants du village qui l’affectionnent beaucoup et de nombreux passants y écrivent leurs espérances. ❤

Suite à cette petite escapade traditionnelle improvisée à pied, en prolongeant au retour par les anciennes carrières du sentier des Pierres, cette illustration est née, inspirée de l’énergie de la chapelle: « Notre Dame au croissant,… de Bonne Espérance » . Gratitude.

Une Femme Libre

Quand tu demandes à L’Univers

De rencontrer une Femme Libre

Attends toi à ce qu’elle se présente,

Mais aussi, prépare toi.

Es tu sûr de ton souhait ?

Elle se présente sous tes yeux,

Claire, limpide,

Mais sais tu ce qu’elle est

Qui elle est ?

Une déferlante en ton cœur.

Une déferlante .

L’envol

Elle te renvoie à ces carcans

Patiemment érigés

Par la religion, la famille et la société,

Car cette femme libre

Tente justement de s’en extraire

Et de rejeter toute la culpabilité

Qui voudrait la retenir prisonnière

incomplète et triste.

La houle te déséquilibre.

Cette femme Libre l’Est

Car c’est l’Amour et la Foi

Qui guident ses pas

Chaque jour,

Ses pas qui ont suivis

Ceux de sa Mère et de sa Grand Mère,

et de bien d’autres femmes libres de la Terre.

De gouttes en Océan de Mer.

Alors, je te le demande, toi qui l’a demandé,

Doit elle être coupable d’aimer ?

Doit elle être coupable de s’aimer ?

Doit elle être coupable de ses envies ?

De ne plus vouloir porter le poids des autres,

Elle qui a pris la mesure de sa propre responsabilité ?

Est elle être coupable de vouloir être elle-même ?

Est elle coupable de reconnaître sa propre souffrance,

Et de vouloir s’en guérir ?

Doit elle être coupable de ses désirs et de ses rêves?

Est elle coupable de rire ou de pleurer lorsqu’elle le souhaite ?

Est elle coupable de ne pas se cacher ?

Est elle coupable de ne pas faire ce que l’on voudrait d’elle ?

Est elle coupable de vouloir toucher l’essence de la vie,

En regardant au-delà des barreaux ?

Tempête.

L’inconnu

Non, elle n’est coupable de rien,

Car c’est par cette culpabilité même que cette femme a été mainte fois muselée

Et que l’humanité demeure encore stagnante et inachevée.

Sortir la tête de l’eau.

Une femme libre a du courage, beaucoup de courage,

Même si elle pleure devant Toi , même si elle plie le genou…

Car combien a-t-elle dépassé de morales et de peurs,

Construites de toutes pièces par les dogmes mortifères ?

Ce n’est pas de courage dont elle a besoin

Mais juste d’un peu de repos parfois.

Cette femme libre veut t’offrir

Ce qu’elle a trouvé, par delà les forteresses du monde

Cette femme libre veut juste que tu lui ouvres ses bras.

Toi qui l’appelle.

Cette femme libre veut juste un supplément d’Ailes

Pour tenir bon dans la force, la foi et l’amour.

Après le Naufrage

Le Gardien

La voici cette femme libre que tu demandes.

La Voici .

Le champs des possibles.

Avec Amour, à tous les Hommes et les Femmes libres ou en chemin. Puissent ils se rencontrer ,grandir et se libérer.

Atelier Nature et Art-thérapie « En chemin »

Bonjour à tous et à toutes,

Pour inaugurer le printemps, j’ai le plaisir de vous inviter à une journée « Nature et Art-thérapie » intitulée: « En chemin »

Elle se déroulera le dimanche 8 mai 2022, de 9h30 à 17h environ, à l’association Cœur de Yourte à Les Voivres (88240), en co- animation avec Mélanie Pennel, créatrice de carnets en tout genre et curieuse-voyageuse de nature!

La journée va s’organiser et se tisser autour de la fabrication d’un Leporello guidée par Mélanie (carnet qui se plie en accordéon). Ce sera l’occasion d’aborder le thème du « Chemin » et de ses différentes approches, via un parcours dans la nature environnante et l’expression créative avec les outils de l’art-thérapie!

En effet, nous emprunterons différents chemins, propices à éveiller votre inspiration et votre intuition sur votre propre chemin personnel. … Une occasion pour vous,par exemple, de faire un  point sur l’ étape de vie que vous traversez en ce moment, dans un cadre bienveillant et riche en partage 😉
« Le rêve dessine le chemin, la volonté l’ouvre, le cœur lui donne sa couleur  » Marie guillon

Programme de la journée (la trame restera la même mais nous adapterons le temps en extérieur en fonction du temps) :

9h30:  Accueil/présentation de la journée/ temps de visualisation pour poser son intention pour la journée –10h: Fabrication personnalisée d’un leporello avec Mélanie. – –11h: Création et décoration de la couverture du carnet, selon l’intention que vous souhaitez lui donner. –Vers 12h, En route pour cheminer dans la nature et faire tout d’abord une pause déjeuner.  Je vous propose d’emmener votre casse-croûte le plus nomade possible afin de pouvoir le transporter en toute liberté. Si toutefois, le beau temps n’est pas au rendez-vous, nous mangerons dans la yourte.

L’idée est de cheminer à différents endroits et de pouvoir commencer à saisir dans l’instant les observations survenant durant la marche ,( pour se faire,équipez vous d’un petit carnet et d’un stylo)

 –15h: retour à la yourte pour poser/fignoler le contenu du leporello et les réflexions surgies durant le parcours en nature – –16h30: échange sur l’expérience de la journée

Matériel /équipement à prévoir: un stylo pour prendre des notes, un petit carnet de note, une tenue confortable, des chaussures de marche… petit sac a dos et casse croute. Le reste du matériel est fourni. Toutefois, si vous souhaitez d’emblée intégrer quelque chose de spécial dans votre carnet, n’hésitez pas à l’apporter! -Possibilité selon l’humeur d’apporter des petites gourmandises à partager pour un max de convivialité!

Pré requis: Curiosité et esprit créatif , intérêt pour le développement personnel, tout en douceur…suffisent! Venez comme vous êtes! ;-).

Merci de nous prévenir si vous rencontrez des difficultés particulières de mobilité afin que nous puissions, dans la mesure du possible, adapter le parcours à pied par avance.

Tarif de la journée : 60 euros la journée/personne. Le prix ne doit pas être un frein, si difficulté financière, possibilité de faire un don en conscience sous forme monétaire ou autre (troc).

Contact et inscription obligatoire (places limitées) auprès de Claire : (clairemunier.contact@gmail.com ou 0781226712 ou de Mélanie 0677651400

« Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît. » Rûmi

Au plaisir de cheminer avec vous durant cette belle journée qui s’annonce!!!

Claire Munier, Art-thérapeute et artiste intuitive inspirée par la Nature et Melanie Pennel.

Corps des Accords

Là, planté dans le décor,

Un corps et tous ses désaccords

Qui jadis s’est maltraité à mort,

Marqué par les coups du sort.

Un corps qui a fait tant d’efforts

Pour s’extraire de l’égrégore…

… Je t’ai pris à bras le corps,

T’ai levé aux aurores

Pour enfin te couvrir d’or,

Retrouver le Divin accord.

Je sais, tu as voulu être fort

Mais épuisé, je t ‘ai ramené au port.

Et profondément tu dors,

Profondément tu dors,

Sur les rives multiflores

Aux promesses de réconfort.

Beaucoup le croient à tord,

Mais Hors du corps, point d’essor

Il est notre mentor,

A découvrir, un ultime Trésor

En dedans comme au dehors,

Ne le laissez plus errer au bord.

Qu’il devienne votre corps,

Le corps de vos accords.